Les Araignées

Frontinellina frutetorum, sur la toile typique en double nappe, mâle à gauche et femelle à droite

ENFIN la voilà : La liste rouge des espèces menacées en France, Araignées de France métropolitaine.

Le changement climatique cumulé aux dégradations humaines porte un rude coup sur les habitats des espèces dont les araignées en font les frais.

De ce bilan de situation, sur les 1622 espèces natives de France dont 127 sont endémiques, il en ressort que 170 sont classées menacées et 101 quasi menacées. Il est donc plus que nécessaire en s’appuyant sur cet état des lieux de mener des actions prioritaires sur la protection de ces espèces et de leur environnement.

Ce document réalisé par l’UICN, l’OFB, le MNHN et l’ASFRA, les Arachnologues et Aranéologues est disponible en téléchargement à l’adresse :

https://inpn.mnhn.fr/espece/listerouge/FR/Araignees_metropole_2023

Fascinantes pour les uns, répugnantes pour d'autres, les araignées tentées par une incursion dans la maison finissent souvent écrasées par un coup de pied ou de balais. Méconnues, elles ont pourtant leur place dans l'écosystème et comme le dit l'arachnologue Christine Rollard la taille de la population des araignées est un bon indicateur de la richesse de l'entomofaune et par conséquent de la santé de l'écosystème. 

Le plus ancien fossile d'araignée date de 390 Ma (Millions d'années). Selon le World Spider Catalog il existe en 2020 dans le monde 48800 espèces connues dont 7000 en Europe et bassin Méditerranéen, 1631 en France dont 1230 en région PACA. Pas de panique, 3 araignées seulement peuvent être dangereuses pour l'homme en France, localisées dans le sud ce sont la Malmignatte ou Veuve noire d'Europe Latrodectus tredecimguttatus, la Lycose de Narbonne Lycosa tarantula et la Ségestrie florentine Segestria florentina . Au pire la morsure très douloureuse de la Malmignatte attaque le système nerveux, provoque spasmes, sueurs et perte du sens du toucher, sans provoquer de décès de nos jours. Par précaution, observez mais ne touchez pas les araignées.

Le corps des Aranéides est composée du céphalothorax (tête et thorax ne font qu'un) qui porte la glande à venin, une paire de chélicères et ses crochets qui permettent d'injecter le venin qui paralyse la proie, 6 à 8 yeux, 1 paire de pédipalpes et 4 paires de pattes. L'abdomen contient les organes vitaux, cœur, poumons et 9 glandes séricigènes, à l'apex se situent les filières. Les pédipalpes, les pattes et le corps sont recouverts de soies et d'épines. Les soies de plusieurs types peuvent être chimioréceptrices (sens du goût) ou sensibles aux vibrations et à l'air ou encore sensibles au toucher, à la température...

L'araignée, selon l'espèce, mue de 3 à 7 fois pour devenir adulte, elle est sans défense lors de ces périodes. Pour sa croissance, elle doit manger l'équivalent de 4 à 5 fois son poids par jour (Argiope), une fois adulte elle se contente d'1 fois son poids tous les 1 à 10 jours.

Comment trouver la nourriture ? Certaines espèces chassent  à l'affût, d'autres en billebaude, l'attaque est fulgurante et le venin foudroyant. De nombreuses araignées chassent à l'aide de toiles plus ou moins complexes: géométriques orbitèles,  en nappe, en forme de bol, de tube, de réseau ou enchevêtrement de soie contre un mur ou sur les parois d'un terrier. Les fils de soie sont de qualité différente selon leur destination: pour la toile, pour l'envol (Oui ! Une jeune araignée peut voler pour aller explorer d'autres lieux, suspendue à son fil et entrainée par le vent), pour l'emmaillotage, le cocon ou l'interception (Oui ! Elle peut lancer un fil comme un lasso sur un insecte qui passe à proximité). À épaisseur égale un fil de soie est plus flexible que du nylon et plus robuste que de l'acier ou du kevlar et pour ne rien gaspiller, certains genres d'araignées, les Araneus par exemple, peuvent consommer la vieille toile qui est très riche en glucides et acides aminés et en reconstruire une nouvelle en 1 heure. La toile peut être imprégnée d'une substance collante, la proie qui s'y fait prendre gigote, les vibrations des fils avertissent la propriétaire qui vient l'emmailloter et déposer de la salive bactéricide sur la toile pour la conservation; à l'aide de ses crochets elle injecte le venin ( neurotoxique ou nécrotique) qui paralyse la proie, ensuite les enzymes transforment les organes internes en bouillie prédigérée qu'elle n'a plus qu'à ingérer à l'aide d'un jabot aspirateur.

Une fois l'araignée en capacité de se reproduire, la méthode est compliquée. Il n'y a pas de contact direct sexe à sexe, l'araignée mâle construit spécialement une petite toile carrée ou triangulaire pour y déposer une goutte de sperme qu'il transfère ensuite dans  les 2 bulbes copulateurs (à l'aspect de gants de boxe) situés au bout des pédipalpes qui seront  insérés chacun dans les 2 spermathèques de l'épigyne de la femelle dans l’attente de la fécondation des œufs. Une fois le devoir du mâle accompli il ne lui reste que quelques jours à vivre à moins que la belle le prenne pour une proie. La durée de vie d'une araignée en Europe va de 6 mois à 3 ans selon l'espèce et la région, généralement 1 an. Le nombre d’œufs qui sera pondu varie selon l'espèce: de 1 (Thomise) à 3000 (Mygale, mais dont seulement 1% arrivera à terme).

Prédatrice, l'araignée a également ses prédateurs: la petite faune et des endoparasites. En effet, certains hyménoptères comme les Pompiles sont des prédateurs exclusifs des araignées, ils les piquent, injectent un venin neurotoxique qui les paralysent, le pompile emmène ensuite la proie dans son terrier, si celle-ci est trop grande il en découpe même les pattes pour faciliter la tache, dépose un œuf directement sur l'araignée qui restera vivante et servira de nourriture à la larve. Avez-vous vu le film "ALIEN" ?

84 espèces recensées au 04/08/2023. Liste non exhaustive.

Abréviations: M mâle, F femelle. IM immature. Les mesures de l'araignée sont prises de l'avant du céphalothorax à l'arrière de l'abdomen.

Aculepeira armida

Agélène à labyrinthe - Agelena labyrinthica

Agélène gracile - Allagelena gracilens

Araignée cracheuse - Scytodes thoracica

Araignée lynx - Oxyopes heterophtalmus

Araignée-lynx lignée - Oxyopes lineatus

Callilepis noctambule - Callilepsis nocturna

Chiracanthe sp - Cheiracanthium sp

Clubiona sp

Cyrba algerina - Cyrba algérienne

Dictyne fille - Nigma puella

Diodie tête de mort - Zilla diodia

Dysdera crocata

Épeire à bosses - Gibbaranea bituberculata

Épeire angulaire - Araneus angulatus

Épeire concombre indéterminée - Araniella sp.

Épeire de velours - Agalenatea redii

Épeire des fissures - Nuctenea umbratica

Épeire des Roseaux - Larinioides cornutus

Épeire diadème - Araneus diadematus

Épeire fougères - Neoscona adianta

Épeire frelon - Argiope bruennichi

Épeire sombre - Neoscona subfusca

Frontinellina frutetorum

Gnaphosa sp.

Icius hamatus

Linyphiidae sp.

Lycose-renard à bande blanche - Alopecosa albofasciata

Lycose-renard à chevrons - Alopecosa accentuata

Lycose-renard poussiéreuse - Alopecosa pulverulenta

Lycose tarentuline - Hogna radiata

Malmignate des maisons - Steatoda triangulosa

Mangore petite-bouteille - Mangora acalypha

Micrommate à chaussettes - Micrommata ligurina

Neriene peltata

Neriene radiata

Nomise rapide - Nomisia celerrima

Nurscia albomaculata

Odiellus troguloides

Olios argelasius

Ozyptile sablée - Ozyptila atomaria

Pardose des jardins - Pardosa hortensis

Philodrome sp.


Philodrome tigré - Philodromus margaritatus

Phlegra bresnieri

Phlegra fasciata

Pholque de Pluche - Holocnemus pluchei

Pholque phalangiste - Pholcus phalangioides

Phrurolithe à pattes jaunes - Liophrurillus flavitarsis

Pisaure admirable - Pisaura mirabilis

Saltique arlequin - Salticus scenicus

Saltique à arches - Pellenes arciger

Saltique à demi-bordure - Menemerus semilimbatus

Saltique bronzé - Heliophanus aeneus

Saltique charmant - Evarcha jucunda

Saltique cuivré - Heliophanus cupreus

Saltique difficile - Heliophanus tribulosus

Saltique laineux - Pseudeuophrys lanigera

Saltique marqué - Aelurillus v-insignitus

Saltique moucheté - Heliophanus apiatus

Saltique noueux - Pellenes geniculatus

Saltique orangé - Carrhotus xanthogramma

Saltique sanguinolent - Philaeus chrysops

Saltique sp

Sétaphis de Carmel - Setaphis carmelis

Stéatode ponctuée - Steatoda bipunctata

Tégénaire des maisons - Eratigena atrica

Tegenaria sylvestris

Tétragnathe étirée - Tetragnatha extensa

Tetragnatha obtusa

Thanate commun - Thanatus vulgaris

Theridion varians

Thomise globuleuse - Synema globosum

Thomise hirsute - Heriaeus hirtus

Thomise rayée - Runcinia grammica

Thomise replet - Thomisus onustus

Thomise tronquée - Pistius truncatus

Tmarus paresseux - Tmarus piger

Ulobore de Walckenaer - Uloborus walckenaerius

Xerolycosa miniata 

Xystique de Koch - Xysticus kochi

Xystique ferrugineux - Xysticus ferrugineus

Zelotes sp

Zoropse à pattes épineuses  - Zoropsis spinimana

Aculepeira armida, F, les Tourades

Femelle 18 mm, mâle 7 mm. De la même famille des Araneidae que l'Argiope ou Épeire frelon, elle chasse à l'aide d'une grande toile qu'elle tisse en forme orbiculaire, les rayons sont serrés et enduits de poisse. 

Aculepeira armida, F, les Tourades

La cigale est venue se coller contre les rayons de l'Épeire, un fil de soie robuste reliant le moyeu de la toile à son abri a joué le rôle d'avertisseur, alors l'araignée s'est précipitée pour mordre la proie.

Aculepeira armida, M IM, Tourades

Aculepeira armida, F, face ventrale

Agélène à labyrinthe - Agelena labyrinthica - F, Cheval Long

Grande toile en nappe avec abri où l'araignée entraine ses proies. F 9/12 mm.

Agélène à labyrinthe - Agelena labyrinthica - M, Cheval Long

Agélène à labyrinthe - Agelena labyrinthica - M, Cheval Long

Agélène gracile - Allagelena gracilens - Pont de l'Ouvèze

Agélène gracile - Allagelena gracilens - Pont de l'Ouvèze

Araignée cracheuse - Scytodes thoracica - F 4-6 mm, M 3-5 mm, Camassot

On la rencontre dans les maisons, nocturne, nonchalante elle a la particularité de posséder en plus de la glande à venin une glande qui produit une substance poisseuse. A 1 ou 2 cm de sa proie elle lui crache à une vitesse de 20 m/s en un mouvement oscillant des chélicères, un mélange de soie,de poison et de colle pour l'immobiliser au substrat, ensuite elle s'approche de la proie pour mordre.

Araignée cracheuse - Scytodes thoracica - F 4-6 mm, M 3-5 mm, Camassot

Vue de face, on distingue les petits pédipalpes. Cette araignée ne possède que 6 yeux.

Araignée lynx - Oxyopes heterophtalmus, M, 5-7 mm, Camassot

L'Araignée lynx a une excellente vision, chasse à l'affut et à courre dans la végétation.

Araignée lynx - Oxyopes heterophtalmus, F, 8 mm, Camassot 

Araignée lynx - Oxyopes heterophtalmus, F, Camassot

Araignée Lynx lignée - Oxyopes lineatus, Camassot

Caractéristique: les lignes noires sur les chélicères.

Épeire frelon - Argiope bruennichi, F, 10-20 mm, Camassot

Les toiles de l'Épeire frelon ont un stabilimentum (en forme de zig-zag) dont le rôle a fait l'objet de maintes théories: attirer le mâle, attirer les insectes car il reflète les ultra-violets, décorer, stabiliser, thermoréguler... Elle fréquente les parties basses des herbes et broussailles, elle tisse souvent sa toile en travers des ruisseaux.

Épeire frelon F, face ventrale au début de l'abdomen on peut distinguer l'orifice de l’épigyne, organe sexuel, au centre juste avant les bandes jaunes.

Épeire frelon - Argiope bruennichi, M, 5-9 mm, Tourades

Épeire frelon - Argiope bruennichi, FM, M en bas à droite, Camassot


Callilepis noctambule - Callilepis nocturna, aux poils dorés, nocturne se réfugie dans une loge sous une pierre, bois, feuille et se nourrit de fourmis.

Callilepis noctambule - Callilepis nocturna, F 4-6 mm, Fontaine des fées

Chiracanthe sp - Cheiracanthium sp, M, 6-9 mm, Tourades

Chiracanthe sp - Cheiracanthium sp, M, 6-9 mm, Tourades

Chélicères impressionnantes de ce mâle ! Attention ! Morsure douloureuse comparable à celle de la guêpe, douleur pouvant durer plusieurs jours.

Chiracanthe sp - Cheiracanthium sp, F 6-9 mm, Tourades

Se réfugie dans une loge de soie sur une feuille dans la journée.

Chiracanthe sp - Cheiracanthium sp, F 6-9 mm, Tourades


Chiracanthe sp. , loge de soie de la femelle

Clubione sp. - Clubiona sp. , les Rameirols

Cyrba algérienne - Cyrba algerina, F 4-7 mm, Fontaine des fées

Son régime alimentaire: les araignées !!

Dictyne fille - Nigma puella, 2-3 mm, Étang des jardins

Se tient cachée sous une petite toile sur une feuille, ici de Canne de Provence.

Dictyne fille - Nigma puella, St Aliman

Diodie tête de mort - Zilla diodia, F 3.5-4.5 mm, Camassot

Dysdera crocata, M 9-13 mm F 11-17 mm, Camassot

Dysdera crocata, fémur IV vue dorsale, 2 épines

Épeire angulaire - Araneus angulatus, F, 12-19 mm, Camassot

Lisière de forêt, clairière, tisse de grandes toiles entre deux arbres ou une maison et un arbre. Activité nocturne, visible tôt le matin, mange la toile ensuite.

Épeire angulaire - Araneus angulatus, Camassot


Épeire angulaire juvénile

Épeire angulaire juvénile, face ventrale, noter les 2 C clairs opposés

Épeire à bosses - Gibbaranea bituberculata, F, 6-9 mm, Camassot

Chasse à la toile dans les plantes basses. Sur Lavandin.

Épeire concombre ind. - Araniella sp., M , 4-6 mm, Tourades

Remarquez les bulbes copulateurs au bout des pédipalpes. 

Épeire concombre ind. - Araniella sp., dans fleur de Coronille de Valence, l'Ouvèze, 4-6 mm

Épeire concombre ind. - Araniella sp. immature, sur feuille de Troène,  Camassot, 4-6 mm

Épeire de velours - Agalenatea redii,  F, 4-6 mm, sur Chêne vert, Tourades

Épeire de velours - Agalenatea redii, F, 4-6 mm, Camassot

Épeire des fissures - Nuctenea umbratica, F, 13-16 mm, Camassot, sous écorce de Pin sylvestre, corps aplati.

Épeire des fissures, vue ventrale

Épeire des Roseaux - Larinioides cornutus, Étang des jardins, M 5-8 mm

Épeire des Roseaux, bulbes copulateurs noirs brillants au bout des pédipalpes !

Épeire diadème - Araneus diadematus, F, 10-18 mm, Camassot

Buissons, friches, bois, jardins. Tôt le matin avant que les insectes nocturnes s'envolent elle produit 20 m de fil pour tisser sa toile de 40 cm de diamètre. 

Épeire diadème - Araneus diadematus, F, Camassot

La ponte s'effectue en automne dans un cocon placé dans la litière ou sous une écorce qui contient de 500 à 900 œufs.

Épeires fougères - Neoscona adianta, 5-7 mm, Ramières

Épeire sombre - Neoscona subfusca, F, Camassot

Épeire sombre - Neoscona subfusca, F, Camassot

Frontinellina frutetorum, F 3.5-5.5 mm, Fontaine des Fées

Deux toiles sont tissées, une supérieure en forme de bol sous laquelle s'accroche l'araignée et une seconde en nappe en-dessous. Une des rares espèces qui peuvent vivre en couple sur la même toile sans que le mâle se fasse mordre. Le mâle est galant, il apporte des proies dans un cocon de soie à sa belle désirée.

Frontinellina frutetorum, F 3.5-5.5 mm, Fontaine des Fées


Gnaphosa sp. - Camassot

Icius hamatus, M 5 mm, chasse à vue, Rameirols

Icius hamatus, F, St Aliman

Linyphiidae sp., M 3 mm, Camassot

Lycose-renard à bande blanche - Alopecosa albofasciata, M, 8-9 mm, Cheval Long. Toutes les Lycoses chassent à courre jusqu'à épuisement de la proie.

Lycose-renard à bande blanche F

Lycose-renard à bande blanche F avec ses petits sur le dos.

Lycose-renard à chevrons - Alopecosa accentuata, femelle 8-10 mm - Camassot

Lycose-renard poussiéreuse - Alopecosa pulverulenta, 7,5-11 mm, Cheval Long

Lycose tarentuline F - Hogna radiata , 14-25 mm - Camassot

Lycose tarentuline M - Hogna radiata, 18 mm, Camassot

Lycose tarentuline: la femelle porte sur le dos quelques jours sa progéniture sortie du cocon. Ses proies: orthoptères (grillons, criquets), diptères, coléoptères... de taille parfois supérieure à elle. 

Mangore petite bouteille - Mangora acalypha - 4-6 mm - l'Ouvèze

Toile aux spires régulières et serrées sur végétation basse.

Micrommate à chaussettes - Micrommata ligurina, F 10-15 mm, Camassot

Chasse à l'affût dans la végétation basse. L'araignée a perdu une grosse partie de la patte I avant gauche mais selon son stade de mue la patte repoussera, elle pourra en recouvrir l'intégralité d'ici la dernière. Selon l'espèce, 3 à 7 mues sont accomplies avant l'âge adulte.

Micrommate à chaussettes - Micrommata ligurina, M 10 mm, sur feuille de Vigne, Tourades

Neriene peltata, F 4 mm, Fontaine des Fées

Neriene peltata, F 4 mm, Fontaine des Fées


Neriene radiata, 6 mm, Fontaine des fées

Neriene radiata, face ventrale

Nomise rapide - Nomisia celerrima, M, 5 mm, Cheval Long

Nurscia albomaculata, 5 mm, Cheval Long

Odiellus troguloides, Camassot

Odiellus troguloides, Camassot

Olios argeliasus - MF 10-15 mm - Camassot

Olios argeliasus

Ozyptile sablée - Ozyptila atomaria, M 3-4 mm, F 4-6 mm, Camassot

Ozyptile sablée - Ozyptila atomaria

Pardose des jardins F - Pardosa hortensis, 5-6 mm, Cheval Long

Philodrome tigré - Philodromus margaritatus, M, Tourades

Difficile à repérer sur les grosses branches d'arbres en raison de son aspect de camouflage, elle se déplace très très vite, une araignée championne de vitesse ?

Philodrome tigré - Philodromus margaritatus, M

Philodrome sp. (rufus ?) - FR, Sablet, Camassot

Phlegra bresnieri, F 5-8 mm, Camassot

Phlegra bresnieri, M 5-8 mm, Camassot

Phlegra fasciata, femelle 6-7 mm, Camassot

Pholque de Pluche - Holocnemus Pluchei, 7-8,5 mm, Camassot

Très longues pattes fines, dans les maisons au plafond, espèce longévive. Elle nous débarrasse des moucherons et moustiques qui se collent dans sa toile. Dommage qu'elle soit trop souvent victime de coups de balais.

Phoque phalangiste - Pholcus phalangioides, 7-10 mm, Camassot

Phrurolithe à pattes jaunes - Liophrurillus flavitarsis, Camassot, 5 mm

Ce genre d'araignée ressemble à s'y méprendre aux fourmis, d'ailleurs elle vit en présence de celles-ci et s'en nourrit.

Pisaure admirable - Pisaura mirabilis, 12-16 mm - Cheval Long

La Pisaure admirable est reconnue pour ses qualités maternelles, elle protège hargneusement son cocon de soie blanche qui contient des centaines d’œufs.

Pisaure admirable, pouponnière, Camassot

Une fois les petits prêts à sortir du cocon, elle crée une "pouponnière" avec un enchevêtrement de fils à l'intérieur duquel les juvéniles évolueront toujours sous la surveillance de la mère.

Saltique arlequin - Salticus scenicus, F 5-8 mm, Tourades

Visible généralement au soleil sur des pierres, poteaux, murs, poubelles. Chasse à l'affût. Les Saltiques ont une excellente vision, sont curieuses au point de venir sur votre main ou cuisse en été à l'extérieur.

Saltique arlequin - Salticus scenicus, F 5-8 mm, Étang des jardins

Remarquez les grosses chélicères noire brillantes.

Saltique à arche M - Pellenes arciger, 3-3.5 mm, Tourades

C'est la seule espèce de Salticidae qui fabrique une toile en forme de voile juste au-dessus du sol d'où la femelle surveille son cocon enfoui dans le sol ou dans une coquille d'escargot.

Saltique à demi-bordure - Menemerus semilimbatus, F 6.5-8.5 mm, Camassot

Saltique à demi-bordure - Menemerus semilimbatus, M 6.5-8.5 mm, Camassot

Saltique bronzé - Heliophanus aeneus, F 5-7 mm, Camassot

Saltique charmant M - Evarcha jucunda, 5-6 mm, Cheval Long

Les saltiques sont appelés aussi araignées sauteuses, elles sautent sur leur proie. Ils ont une excellente vision, sont curieuses au point de venir sur votre main ou cuisse en été à l'extérieur.

Saltique cuivré - Heliophanus cupreus, F 5 mm, Camassot

Saltique difficile - Heliophanus tribulosus, 3-5 mm, Camassot

Les saltiques chassent à vue.

 Saltique laineux - Pseudeuophrys lanigera, mâle 3 mm, Camassot

Saltique marqué - Aelurillus v-insignitus, Tourades, mâle 4-5 mm

Saltique marqué - Aelurillus v-insignitus, Tourades, femelle 5-8 mm

Saltique moucheté - Heliophanus apiatus, Étang des jardins, M 3.5 mm

Saltique moucheté - Heliophanus apiatus, Camassot, F 5 mm

Pédipalpes jaunes.

Saltique noueux - Pellenes geniculatus, M 4-7 mm, Fontaine des fées

Saltique orangé - Carrhotus xantogramma, M 4-7 mm, Camassot

Saltique orangé - Carrhotus xantogramma, M 4-7 mm, Étang des jardins

Saltique orangé - Carrhotus xantogramma, F 5-9 mm, Camassot

Saltique sanguinolent - Philaeus chrysops, M, Cheval Long

Couleur rouge pour le mâle, attrait sexuel pour une femelle et signal de danger pour un prédateur. M et F 7 à 12 mm. L'habitat se situe parmi les pierres, les plantes basses.

Saltique sanguinolent, M

Saltique sanguinolent - Philaeus chrysops, F, Camassot

Saltique sanguinolent - Philaeus chrysops, F, Tourades

Saltique sanguinolent immature- Philaeus chrysops, Cheval Long

Saltique sanguinolent, presque mature, Cheval Long

Saltique sp , M 3-4 mm, Fontaine des fées

Sétaphis de Carmel - Setaphis carmeli, F 4-6 mm, Camassot

Cette araignée chasse les fourmis.

Sétaphis de Carmel - Setaphis carmeli, Camassot

Stéatode à taches triangulaires - Steatoda triangulosa, Camassot, grenier

De la même famille que la Veuve noire d'Europe. Jusqu'à 5 mm.

Stéatode à taches triangulaires - Steatoda triangulosa, Camassot, garage

Stéatode ponctuée - Steatoda bipunctata, Camassot, maison

Stéatode ponctuée - Steatoda bipunctata, Camassot, maison

Tégénaire des maisons - Eratigena atrica, M, 10-15 mm, Camassot, maison

Tegenaria sylvestris, F, 7 mm, Camassot

Tmarus paresseux - Tmarus piger, Tourades

Tmarus paresseux - Tmarus piger

Tétragnathe étirée. - Tetragnatha extensa - L'Ouvèze

Berge des cours d'eau ou des étangs. Tisse une toile souvent au-dessus de l'eau. 7-12 mm. Les spires de la toile sont adhésives.

Thanate commun - Thanatus vulgaris, F 5-9 mm, Tourades

Theridion varians, F 3 mm - Camassot, maison, sous feuille d'Orchidée 

Théridion sp. (Asopi probablement)

Thomise globuleuse - Synema globosum, mâle 3-4 mm, Camassot

Thomise globuleuse F - Synema globosum, 6-8 mm, Camassot

Nommée encore Thomise Napoléon en raison de son dessin dorsal en forme de bicorne. Technique de chasse: l'affut en haut des plantes et buissons.

L'attaque de l'abeille sauvage montre que plus la proie est grosse plus le venin se doit d'être foudroyant. En anecdote, l'abeille est un des symboles choisi par Napoléon 1er comme emblème.

Thomise hirsute - Heriaeus hirtus, F 5 à 8 mm, Camassot

Cette femelle de la famille des Thomisidae qui chasse à l'affût dans une touffe de Lavandin est une artiste du camouflage avec ses soies et épines de couleur claire et son corps vert, elle imite parfaitement les plantes pubescentes. Elle peut modifier sa couleur lentement selon son environnement.

Thomise hirsute - Heriaeus hirtus, M 4 à 5 mm, Fontaine des fées

Thomise rayée - Runcinia grammica, F: 8/11 mm - M: 3/5 mm, Camassot

Comme les autres Thomises, la proie est saisie par la tête où le venin est inoculé pour un effet immédiat..

Thomise replet - Thomisus onustus, F 7-10 mm, Camassot

Thomise replet - Thomisus onustus, sur fleur de Pastel des teinturiers, Tourades

Les thomises excellent dans le mimétisme de leur environnement, l'homochromie,  pour mieux surprendre les proies. Ce changement de couleur se produit en seulement 3 à 4 jours en passant par un état blanc.

Thomise replet - Thomisus onustus, F 7-10 mm, Camassot

Cette Thomise vient certainement d'une fleur jaune et le processus biochimique de changement de couleur est en cours.

Thomise replet - Thomisus onustus

Thomise tronquée - Pistius truncatus, les Tourades, F 8-9 mm

Communément appelé araignée-crabe de par sa physionomie.

Thomise tronquée - Pistius truncatus

Ulobore de Walckenaer - Uloborus Walckenaerius - 5-8 mm - Camassot

Toile horizontale, n'a pas de glandes venimeuses, corps recouvert de poils blancs.

Xerolycosa miniata, F , Camassot

Elle maintient avec ses chélicères et pédipalpes une araignée capturée.

Xystique de Koch F - Xysticus kochi, F 6-8 mm, Camassot

Chasse à l'affût.

Xystique ferrugineux - Xysticus ferrugineus, Tourades, M 5 mm

Xystique sp. F

Xysticus sp. mâle en vadrouille à la recherche d'une femelle, Camassot

Zelotes sp, Camassot

Zoropse à pattes épineuses - Zoropsis spinimana , F 18 mm, Maison

Pas de toile, chasseuse nocturne errante.

Documentation: 

www.faune-paca.org/  

www.filsetsoies.com

INPN Inventaire National du Patrimoine Naturel     https://inpn.mnhn.fr  

Arachna - Les voyages d'une femme araignée - Christine Rollard, Vincent Tardieu, éditions Belin / Muséum National d'Histoire Naturelle, 2011

Guide photo des Araignées et Arachnides d'Europe - Heiko Bellman, éditions Delachaux et Niestlé

Araignées de France et d'Europe de Michael ROBERTS, éditions Delachaux et Niestlé

Photos: Jean-Jacques MARTIN